• Les mots de la couleur

    Ecrire la couleur

     Il fut un temps où l'absence du numérique nécessitait l'existence de la photogravure afin de reproduire des documents imprimés. La photogravure traditionnelle était basée sur des opérations photographiques avec l'utilisation d'un banc de reproduction pour obtenir un film négatif, après développement en machine à développer. Selon le processus de fabrication, le négatif est au trait, en demi-teinte (ou modelé continu) ou tramé. Ensuite, venait la sélection des couleur par l'auteur du document à imprimer. ( Trois prises de vue successives de l'original en interposant, à chaque fois, devant l'objectif un filtre de sélection, rouge-orangé, bleu-violet et vert ). Chaque maquette devait comporter des indications précises aussi bien sur la typo que sur les couleurs des documents avant impression. J'ai retrouvé un document devant daté des années 1980, écrit par "Jean Chevalier, conseil international en arts graphiques et photogravure" et qui avait répertorié quelques mentions précisant les corrections à faire sur les épreuves de photogravure sous le titre de "Ecrire la couleur ou l'idée qu'on s'en fait". Je vous en fait profiter...

    "Plus remuant; Plus carte postale; plus agressif; Moins carte postale; Filet mangé; Enlever les crottes; Rehausser la couleur; Plus puissant; Une pichenette en plus; Eviter le charbonneux; Réserve noire; Dégager la couleur; Plus profond; Moins éteint; Moins farineux; Assombrir la couleur; plus ravivé; Plus club Méditerranée; Plus croustillant; plus vif; Centré au milieu; moins vif; Moins sale; Plus lumineux; Descendre l'intensité; Plus froid; Plus brillant; plus chaud; Manque de pêche; Moins froid; Plus frais; moins chaud; Plus franc; "Choper" des lumières; moins plombé; Plus éclairé; Plus riant; Plus ensoleillé; Nettoyer les lumières; plus coloré; Fond bleu+ brun; Moins triste; Il faut que ça accroche plus; Forcer les tramés; plus couillard; plus de mordant; Nettoyer la couleur; Redonner du modelé; Nettoyer les blancs; Moins délavé; Manque de présence; Plus sec; Plus gai; Maximum de pêche à la couleur; Plus frais en général mais aussi puissant; Mettre en lumière le sujet; Modelé ferme; Bien sculpté; Ombres présentes mais ne salissant pas; Séparer les valeurs; plus éclatant; Plus soutenu;Image à traiter près "pepsy"; Faire claquer les blancs (dent); Finesse plus épaisse; Ambiance plus filtrante; Alléger les rides; R 100 % + J 100 % ( pas trop fort); Faire vivre la matière; Plus lumineux dans les lumières; Aplat rouge 40 %; Glace plus fraîche; 1 mm de blanc en rouge; La statue plus vivante; Lettre blanche avec J 10 %; Plus dépouillé; Image plaisante; Les ombres ne doivent pas manger le modelé; Image franche; Pas de correction bizantines (sic); Entrer carrément dans le sujet; Image plate; Filet blanc pur; Pousser sur la couleur; Sans être sales, les chairs plutôt " rosinettes bronzées"; Densifier le fond; L’œil plus ouvert; A traité en surdensité; Plus chantant; plus en relief; Plus de clinquant; Moins enterré; plus craquant; Plus crougnoute; Même emplacement, mais plus bas; Plus dense; Noir moins blanc; Plus doux; Nettoyer les dents; Moins gris; plus nerveux; plus pur; plus propre; Tramé jaune 100 %; Plus pétant; Retenir le noir; Moins tassé; Moins terne; Moins galeux; Plus détaché; Plus craquant; plus réel".

    pour conclure je m'en remet à Bernard Werber et sa "Tentative"

    Entre

    Ce que je pense

    Ce que je veux dire

    Ce que je crois dire

    Ce que je dis

    Ce que vous avez envie d'entendre

    Ce que vous croyez entendre

    Ce que vous entendez

    Ce que vous avez envie de comprendre

    Ce que vous croyez comprendre

    Ce que vous comprenez

    Il y a dix possibilité qu'on ait des difficultés à communiquer.

    Mais essayons quand même...